Blog

Rechercher dans le blog

Market Data

Le m-commerce connaît une année record, l’APAC imprime le rythme

App Annie

Les sud-coréens sont les plus gros utilisateurs d’apps dans le monde, mais le jour des célibataires est très attendu

À l’approche de la saison des fêtes, dans une année record pour le m-commerce, nous allons aborder quelques données essentielles soulignant les opportunités pour les retailers.

Dans Les données doivent être au cœur de la stratégie mobile des acteurs du retail, nous avons analysé plusieurs aspects de l’explosion du m-commerce : nous en avons conclu que les téléchargements d’apps de shopping dans le monde ont augmenté de 20 % entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2017 sur iOS et Google Play, et que les utilisateurs d’Android passent en moyenne plus d’une demi-heure par mois dans les apps de shopping. Nous avons également découvert que les consommateurs utilisent entre deux et quatre apps de shopping par mois (pour un total d’environ 30 apps utilisées mensuellement).

Mais l’un des aspects les plus intéressants de cette étude concerne les différences sensibles existant entre les régions en termes de shopping mobile – et l’APAC arrive en tête sur de nombreux indicateurs. Le shopping mobile est en pleine croissance dans les Amériques et en Europe (le Black Friday 2016 a engendré un montant record d’un milliard de dollars sur mobile, et en Allemagne, les utilisateurs passent en moyenne une heure et quart par mois dans les apps de shopping) mais ce sont les marchés asiatiques qui nous offrent le meilleur aperçu des possibilités et des perspectives en matière de m-commerce. Une situation qui n’est guère surprenante, la croissance fulgurante de l’APAC étant le premier moteur de l’augmentation du temps d’utilisation des apps, qui devrait dépasser les 3,5 trilliards d’heures dans le monde en 2021.

Voici quelques points essentiels à retenir concernant le m-commerce de l’APAC :

Les retailers en Corée du Sud adoptent le mobile avec succès

La Corée du Sud arrive en première position du classement par durée moyenne d’utilisation mensuelle par utilisateur pour les apps de shopping, avec un peu plus de 100 minutes par mois. Au premier semestre 2017, les apps Bricks-and-Clicks et Digital-First ont affiché une croissance respective de 15 % et 20 % par rapport à l’année précédente en Corée du Sud. Bien que certaines apps Bricks-and-Clicks se portent relativement bien, les apps Digital-First sont en tête, une tendance que l’on observe presque partout ailleurs : en Corée du Sud au premier trimestre 2017, elles ont enregistré deux fois plus de sessions mensuelles moyennes par utilisateur que celles des Bricks-and-Clicks. Toutefois, comme nous l’avons précédemment abordé, quelques commerçants Bricks-and-Clicks de ce pays ont fait en sorte que leurs apps viennent compléter l’expérience en magasin. Hi-Mart, classée au Top 5 des apps de shopping sur Android en Corée du Sud, et SSG.com sont de bons exemples.

Le m-commerce se développe en Asie du Sud-Est, et les Indonésiens sont les plus gros consommateurs de la région.

En Indonésie, qui compte 261 millions d’habitants et voit une classe moyenne émerger, les utilisateurs passent un peu plus de 90 minutes par mois en moyenne dans les apps de shopping, ce qui permet au pays de se classer deuxième, derrière la Corée du Sud. En Asie du Sud-Est plus généralement, Lazada (détenue à 83 % par Alibaba) dominait dans les six principaux marchés (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) au deuxième trimestre, avec en moyenne au moins deux fois plus d’utilisateurs actifs mensuels que son principal concurrent sur cette même période. Amazon projette de s’implanter dans cette région comme nous l’avons récemment abordé dans une étude sur le commerce dans le monde, en commençant par SingapourAmazon Prime Now figure au Top 10 des apps de shopping sur Android. Autre fait intéressant, Wish, une app américaine de shopping Digital-First, figure actuellement à la première place des apps Android à Singapour : la preuve que le marché se développe, notamment grâce à l’établissement d’acteurs occidentaux du shopping mobile.

L’Australie illustre l’écart de performance entre les apps Digital-First et Bricks-and-Clicks.

Nous comparons en permanence les performances des apps Digital-First et Bricks-and-Clicks. Ces dernières sont généralement à la traîne par rapport aux Digital-First, et cette tendance est plus que jamais illustrée par le marché australien : l’Australie figure à la troisième place du classement des pays par nombre de sessions mensuelles moyennes pour les apps Digital-First au premier semestre 2017 (plus de 30), alors que les apps Bricks-and-Clicks figurent en dernière position. Un écart préoccupant pour les Bricks-and-Clicks, qui vont devoir accroître leurs efforts pour rester compétitives. Les graphiques ci-dessous indiquent en effet que les apps Digital-First en Australie ont progressé en nombre de sessions mensuelles actives entre le premier semestre 2016 et le premier semestre 2017, alors que les apps Bricks-and Clicks ont tendance à stagner.

 

De plus, comme on le constate aussi à Singapour, Wish affiche de bons résultats en Australie en se hissant au Top 5 des apps de shopping sur les deux plateformes.

Sans oublier la Chine…

Comme nous le mentionnions dans une précédente étude, la croissance du mobile en Chine, le plus grand marché du monde, est un moteur de croissance tant à échelle régionale que mondiale à mesure que sa classe moyenne émergente adopte le smartphone. Impossible toutefois de parler du m-commerce en Chine sans aborder la fête des célibataires (Singles Day), qui a entraîné un bouleversement du marché suite à son appropriation par Alibaba : les ventes enregistrées lors de la fête des célibataires ont explosé, passant d’un chiffre d’affaires modeste de 52 millions de yens (7,6 millions de dollars) en 2009 à 120,7 milliards de yens (17,7 milliards de dollars) sept ans plus tard. Et d’après nos prévisions à court terme, les dépenses sur mobile lors de cette journée devraient atteindre 150 milliards de yens (22 milliards de dollars).

Nous allons continuer à vous informer sur la fête des célibataires et les autres tendances du m-commerce dans la région APAC. Vous pouvez d’ores et déjà télécharger notre étude Les données doivent être au cœur de la stratégie mobile des acteurs du retail pour obtenir de plus amples informations sur le marché du commerce mobile dans le monde, et découvrir les meilleures pratiques à mettre en œuvre pour vos apps. Remplissez le formulaire ci-dessous ou connectez-vous pour télécharger l’étude sans plus attendre.

 

 

2017 M11 8

Market Data

Posts de blog associés