Les évolutions réglementaires devraient bénéficier au développement et à l'adoption des apps bancaires au Royaume-Uni.

La banque de détail est en plein bouleversement au Royaume-Uni, la concurrence accrue et les attentes croissantes des consommateurs contraignent les entreprises à s'adapter ou à céder parts de marché et bénéfices.

L'Autorité de la Concurrence du Royaume-Uni (Competition and Markets Authority ou CMA) vient de publier un ensemble de réformes profondes pour réglementer cette évolution. Son rapport, "Making banks work harder for you", vise à mettre les banques au service des utilisateurs et à leur permettre de profiter pleinement des bénéfices des nouvelles technologies. Les nouvelles technologies, et les apps notamment, sont au cœur de ces réformes pour permettre aux clients de tirer pleinement parti de leurs services bancaires.

Avec ces réformes, qui portent essentiellement sur la technologie, les apps font la première fois l'objet d'une réglementation bancaire — avec à la clé des opportunités pour les clients comme pour les banques. Autre conséquence de cette nouvelle donne, les banques plus traditionnelles sont poussées à intégrer ces nouvelles technologies sans tarder.

En substance, la technologie offre plus de choix aux utilisateurs. L'enquête menée par la CMA sur la banque de détail a clairement mis en évidence le manque de transparence des banques vis-à-vis de leurs clients, qui ne sont pas suffisamment informés des choix qui s'offrent à eux, ni de leurs possibilités de changement d'établissement s'ils le souhaitent. Seuls 3% des clients particuliers et 4% des clients professionnels changent de banque chaque année, alors qu'un tel changement permettrait à un particulier d'économiser en moyenne 92 £ par an. Pour le président de la commission d'enquête, Alasdair Smith, il s'agit « d'offrir aux clients la possibilité d'accéder à des apps innovantes pour bénéficier de services, d'informations et de conseils personnalisés en fonction de leurs besoins ».

L'Open Banking offre plus de choix aux consommateurs

Ces réformes vont créer d'énormes opportunités pour les startups de la Fintech. Après des années de monopole des banques traditionnelles, ces jeunes entreprises financières mobile-first ont une longueur d'avance en matière d'Open Banking. Ce système, qui verra le jour d'ici 2018, permettra aux clients et aux PME de partager leurs données de manière sécurisée avec d'autres banques et divers tiers, en ayant plus de contrôle sur la gestion de leurs comptes par l'intermédiaire de plusieurs fournisseurs et dans une seule app. Ces banques mobile-only sont à l'avant-garde du secteur bancaire, et ces réformes pourraient stimuler le secteur de la banque de détail au Royaume-Uni. D'après Reuters, « le gouvernement souhaite développer le secteur de la Fintech, mais certains pays membres de l'UE, notamment l'Allemagne, veulent l'éloigner de Londres suite au vote des britanniques de quitter l'Union. »

Open Banking Reforms

Le rapport de la CMA souligne qu’avec l’Open Banking, « les apps pourront utiliser les données de vos transactions pour trouver le compte courant le mieux adapté à vos besoins ». Les consommateurs pourront recevoir des conseils personnalisés adaptés à leurs attentes, et prendre des décisions avantageuses pour eux sur le plan financier. Parmi les banques mobile-only qui bénéficieront certainement de la réglementation Open Bank, on peut citer la startup Mondo, qui a récemment franchi une étape essentielle en obtenant officiellement le statut de banque, les autorités réglementaires du Royaume-Uni lui ayant octroyé une licence bancaire limitée. Figurant à la 39ème place des apps financières sur iPhone au Royaume-Uni, cette app est à l’avant-garde du service bancaire mobile.

mondo banking app

La banque app-only Mondo est bien positionnée pour profiter des réglementations Open Banking

Les banques traditionnelles sauront-elles s'adapter ?

Parallèlement aux banques innovantes mobile-only, certains établissements classiques, tels que Barclays, ont su prendre le virage technologique pour améliorer l’expérience de leurs clients. Barclays offre diverses options de configuration — permettant de personnaliser visuellement les comptes et donner des pseudos aux cartes — pour personnaliser l’expérience et améliorer la navigation. L’app de visio de Barclays permet aux clients d’avoir des conversations confidentielles en tête à tête avec des conseillers, en ligne ou par le biais de leur terminal mobile.

Afin de ne pas se faire déborder par la concurrence à l’arrivée de l’Open Banking, il est essentiel pour les banques traditionnelles d’adopter et d’intégrer correctement les nouvelles technologies. Mais développer une app ne suffit pas : stratégie et compréhension du marché sont les maîtres mots, ce qui exige de disposer de données fiables.

Les banques mobile-only, mobile-first et même « non-mobile » doivent comprendre la concurrence et définir clairement comment mettre en œuvre les règles de la CMA, tout en exploitant la technologie à bon escient pour améliorer l’expérience de leurs utilisateurs.

Améliorez le business de vos apps

Ne ratez pas une seule information sur les apps. Abonnez-vous à notre blog pour recevoir gratuitement les dernières infos sur le secteur des apps, les dernières actus sur les conférences ainsi que des guides. Une question ou une information que vous souhaiteriez partager ?  Contactez-nous sur Twitter.

Consultez d'autres articles sur Mobile App Strategy